Préparer, Profiter, Partager

Préparer son voyage

Profitez d’un appel gratuit de l'équipe ToutPérou pour une réponse immédiate à toutes vos questions.

Voyager en individuel sans agence au Pérou, c'est possible ! Rien d’imposé, totale liberté, on fait ce que l’on veut quand on veut, selon ses envies et son budget. Le rêve !
Oui mais voilà, les premières interrogations surgissent au moment de la préparation: quelle est la meilleure saison pour partir au Pérou ? Pendant combien de temps ? Comment optimiser mon itinéraire et le nombre de jours sur chaque étape ? Que faire/voir dans chaque région ? Comment profiter pleinement de mon séjour sans que ce soit la course ?
Puis très rapidement viennent des questions plus précises : quel type de transport privilégier pour mon itinéraire ? Publics  ou une location de voiture? Quelle devise utliser : Sol ou Dollar US ? Puis-je utiliser ma carte bancaire  sur place ? Où laisser mes bagages pendant les excursions ? Comment sont les prises électriques ? Quels vêtements mettre dans ma valise ? Quels sont les vaccins obligatoires Comment bénéficier des services proposés dans le cadre de l'Assistance francophone, de la Premium ou de la Premium Plus ? Est-il nécessaire de tout réserver avant mon séjour ?
Facile, rapide et efficace, l'appel de l'équipe ToutPérou est totalement gratuit, au même titre que la consultation des bons plans du site, des carnets de voyages des voyageurs vous ayant précédé sur le Blog ToutPérou, ou encore des questions pour préparer son voyage postées sur le Forum ToutPérou.
Un voyage au Pérou sans agence ? Oui, c'est possible ! 

Serge et l’équipe ToutPérou, amoureux et passionnés du Pérou, vivent sur place, accompagnent et orientent les voyageurs individuels avant et pendant leur voyage pour vous permettre de partir l’esprit tranquille.
L'essentiel pour préparer votre voyage au Pérou
Le Pérou, un des joyaux de l’Amérique du Sud, avec ses paysages fabuleux liés à sa grande diversité géographique, un véritable paradis pour les amoureux de treks, son incroyable histoire avec ses sites archéologiques Incas (mais pas que!), et bien sûr, clou du spectacle, une des 7 Merveilles du Monde… le Machu Picchu ! Sans oublier la gastronomie péruvienne, une des meilleures de la planète, vous comprendrez vite pourquoi sur place… préparez-vous à vous régaler !
Le Pérou est un pays sûr (contrairement à tout ce que l’on peut lire sur internet), et qui s’adresse à tous les profils de voyageurs. Même pour un premier grand voyage ou si vous ne parlez pas espagnol, ne vous mettez pas de frein, foncez ! C’est aussi une destination idéale pour prévoir votre séjour sans agence en organisant vous-même vos transports, vos activités et vos nuits.
Marqué par deux saisons, sèche et humide, le pays peut se visiter toute l’année avec des points d'intérêt différents selon les régions.
Lors de l’achat de votre vol pour Lima pensez à une assurance annulation (avant de cumuler les assurances, vérifiez celles que vous avez avec votre carte bancaire). Pensez également à réserver vos hébergements, surtout durant certaines périodes de l’année (Semaine Sainte en mars/avril, Fête Nationale fin juillet, Noël …).

Un voyage au Pérou sans agence ? Oui, c'est possible !

Les agences proposent des circuits classiques, rien d’original mais pour un prix vraiment élevé. C’est en partant de ce constat implacable que ToutPérou a vu le jour : le Pérou sans agence, c’est possible ! Et si vous nous faites confiance, ce sera mieux et moins cher.

Comment et où trouver son vol pour le Pérou au meilleur prix ?

EN BREF :

Vous l’avez compris, avec ToutPérou, vous pouvez faire de grosses économies notamment pour vos déplacements dans le pays. Reste maintenant à trouver un vol international à un prix intéressant. Voici quelques conseils pour dénicher LE tarif.

Faut-il parler espagnol pour visiter le Pérou ?

EN BREF :

Visiter le Pérou sans parler espagnol n’a rien d’impossible. Déjà parce que le français et l’espagnol se ressemblent, donc vous comprendrez une partie de ce que l’on vous dit. Ensuite, parce que le castillan parlé au Pérou est plus facile à comprendre que celui parlé en Espagne. Et pour finir, les Péruviens sont ravis que des touristes leur rendent visite, donc ils font des efforts pour communiquer avec les étrangers.

Eau potable : comment faire au Pérou ?

Quand je rentre en France, je n’ai plus le réflexe de boire de l’eau du robinet. Il faut dire qu’au Pérou, c’est une des premières règles à respecter pour ne pas tomber malade. L’eau n’est pas potable, donc il faut soit la bouillir avant de la consommer (laissez-lui le temps de refroidir tout de même) soit acheter de l’eau en bouteille.

Carte SIM au Pérou : le guide pour rester connecté

Même si des vacances au Pérou riment avec dépaysement et déconnexion, la plupart des voyageurs ont tout de même besoin de pouvoir passer et recevoir des appels. Une carte SIM s’avère donc utile. On vous explique comment l’obtenir.

Agence de voyage au Pérou : comment faire sans ?

La peur de l’inconnu, le fait de ne pas parler espagnol ou le manque de temps pour la préparation incitent des voyageurs à organiser leur séjour au Pérou avec une agence de voyage. Hélas, cela se traduit par une grosse dépense et un séjour stéréotypé… 
Grâce à la Premium ToutPérou, on vous aide à tout organiser en dépensant beaucoup moins. Le Pérou sans agence, c’est possible et c’est encore mieux avec l’aide du Réseau Solidaire ToutPérou !

Quel adaptateur dois-je emporter pour mon voyage au Pérou ?

A Lima, de plus en plus de prises sont adaptées aux fiches rondes utilisées en Europe. C’est moins le cas en province d’où l’intérêt d’acheter un adaptateur avant de partir ou directement sur place pour une poignée de soles. Je vous rassure, vous serez branché au Pérou !

Les aéroports au Pérou : un réseau aérien important

Les aéroports ne manquent pas au Pérou et vu la taille du pays, vous aurez sûrement l’occasion de prendre au moins un vol national durant votre séjour. Contrairement aux idées reçues, on peut trouver des billets à des prix très intéressants (surtout si vous passez par ToutPérou). Voici un petit tour d’horizon (non exhaustif) du réseau d’aéroports péruviens.

Ce qu'il faut connaître des banques au Pérou pour bien utiliser votre carte bancaire

Les banques veillent sur notre argent, c’est bien connu. Elles ont tout de même besoin de nous taxer dès que possible pour mener à bien leur mission. Le troque se faisant de plus en plus rare, les banques péruviennes ne font pas exception à la règle. Avec ces conseils, vous éviterez de vous faire pigeonner à chaque fois que vous sortirez votre carte bleue.

Les chauffeurs et les guides au Pérou... idéal pour réussir son voyage

Qui dit voyageur indépendant dit préparation en amont pour faire de son voyage une réussite. Mais pas facile de trouver des chauffeurs et des guides francophones devant son écran à des milliers de kilomètres. Pas de panique, ToutPérou dispose d’un large réseau de professionnels pour vous accompagner dans votre projet. 

Mode d'emploi pour construire son circuit au Pérou

Construire son itinéraire est sûrement l’étape la plus difficile quand on commence à préparer son voyage en indépendant. Et dans un pays grand comme le Pérou avec tellement de merveilles à découvrir, beaucoup de voyageurs baissent les bras et reprennent le circuit classique sans vraiment songer à d’autres possibilités. Pour vraiment bâtir l’itinéraire de vos rêves, il y a pourtant une solution : me contacter sur le forum ToutPérou !

Les Cités d'or : le bon souvenir d'enfance qui deviendra bientôt réalité

Sans le savoir, les auteurs des Mystérieuses Cités d’or ont largement contribué à l’imaginaire magique qui entoure le Pérou. Une sorte d’office du tourisme en mode dessin animé. Sans eux, je n’aurai peut-être jamais mis un pied dans ce pays… c’est votre cas également ? 

Qui pense Pérou pense lama

EN BREF :

Parmi les symboles que l’on associe tout de suite au Pérou, le lama arrive en haut de la liste. Animal sacré pour les Incas, ses qualités de porteur sont encore utiles aujourd’hui notamment pour soulager les marcheurs durant leurs treks. Gardez tout de même vos distances si vous ne voulez pas finir comme le capitaine Haddock.

Le mal d’altitude : quand on s'éloigne du plancher des vaches.

EN BREF :

Le mal d’altitude n’est pas une science exacte : homme ou femme, jeune ou moins jeune, sportif ou pas… il ne fait aucune discrimination. Des voyageurs sont en pleine forme à Amantani (Lac Titicaca) alors que d’autres tirent déjà la langue dans le Colca. Il y a tout de même des règles à respecter : bien s’hydrater, marcher doucement, éviter les excès et surtout tenir compte de l’altitude au moment de construire son itinéraire. 

Météo à Lima : rétablissons la vérité !

EN BREF :

Les Liméniens sont tellement habitués à leur ciel gris que certains se plaignent quand les beaux jours arrivent (j’ai longtemps cru qu’ils plaisantaient, mais non, c’est sérieux). Car contrairement à ce que pensent beaucoup de touristes ayant connu Lima en juillet/août (pires mois de l’année), il fait beau au moins 7 mois par an à Lima. Cela reste un climat océanique, donc assez changeant. Mais je vous assure qu’une bonne partie de l’année, le climat y est très agréable.

Météo au Pérou : le casse-tête péruvien

EN BREF :

Difficile de décrire le climat dans un pays aussi vaste et varié que le Pérou. Pour faire court, il fait gris et humide sur la côte de juin à novembre et beau le reste de l’année. Dans les Andes et la jungle, on parle surtout de saison des pluies (de décembre à mars) et de saison sèche le reste de l’année. Vous me suivez ?

Monnaie au Pérou : ayez les bons réflexes !

EN BREF :

L’argent ne fait pas le bonheur… mais ça peut aider tout de même pour passer de bonnes vacances au Pérou. Et histoire de ne pas le jeter par les fenêtres, il faut connaître certaines règles avant de sortir sa CB ou changer ses devises.

Pérou : le pays aux trois grands types de paysages

EN BREF :

Photographes, peintres ou simplement observateurs… tous les voyageurs sont impressionnés par la beauté du Pérou. Il faut reconnaître que ce pays offre une incroyable palette de paysages. Rien d’étonnant dans un pays regroupant côte, montagne et jungle sur le même territoire.

Les bons réflexes pour voyager en toute sécurité au Pérou

EN BREF :

Des voyageurs arrivent parfois inquiets après avoir lu des informations pas rassurantes sur l’insécurité au Pérou. Nous essayons de les rassurer car même s’il y a des problèmes concrets ici, ce n’est pas non plus le pays violent que décrivent certains forums ou sites d’informations. Et quand nous avons l’occasion de les revoir en fin de séjour, ils nous confirment à chaque fois qu’ils ne se sont jamais senti en danger durant leur séjour, bien au contraire.

Séismes au Pérou : causes et conséquences

EN BREF :

Le Pérou est un pays sismique qui connaît chaque année des secousses plus ou moins graves. La principale inquiétude se trouve à Lima où une grande partie des constructions ne respectent pas les normes et risquent de s’effondrer en cas de tremblement de terre important. Ce ne sont pas les quartiers comme Miraflores ou Barranco (où vous résiderez probablement) qui inquiètent, mais plus les bidonvilles des faubourgs liméniens.

Quels vaccins pour mon voyage au Pérou ?

EN BREF :

Bonne nouvelle, aucun vaccin n’est obligatoire pour aller au Pérou. Pour les plus prudents, certains comme la fièvre jaune sont tout de même recommandés. Cela dépend aussi de votre itinéraire. Si la jungle n’est pas au programme, vous pouvez passer à l’article suivant.

Que mettre dans ma valise pour mon voyage au Pérou ?

EN BREF :

Pas évident de savoir quoi mettre dans sa valise quand on va au Pérou. La règle d’or est d’avoir un peu de tout sachant que votre itinéraire vous amènera dans des endroits aux climats très variés. Sans compter que dans les Andes, il peut faire 2 °C au réveil et 25 °C quand le soleil est à son zénith. Il faudra donc porter plusieurs couches et les retirer au fil de la journée.

Visa Touristique ? Passeport ? Quels papiers poru mon voyage au Pérou ?

EN BREF :

Bonne nouvelle pour nos voyageurs canadiens, belges, suisses et français, vous n’avez pas besoin de visa pour passer la frontière péruvienne ! Veillez tout de même à avoir un passeport valable 6 mois à partir de votre arrivée au Pérou (même si vous ne restez que 2 semaines) et à prouver que vous avez un billet (vol ou bus) de sortie de territoire. 

Un budget voyage au Pérou, plus doux avec ToutPérou

Un budget voyage au Pérou, plus doux avec ToutPérou
Au Pérou, on trouve un large choix d’hôtels et de restaurants pour des tarifs très variés. Il est donc difficile de calculer un budget car cela dépendra surtout du standing des adresses que vous choisirez. Pour les transports par contre, je déconseille de monter dans le bus le moins cher car de nombreuses compagnies ne respectent pas les normes de sécurité et les accidents sont fréquents. C’est la raison pour laquelle nous avons négocié des réductions avec des partenaires sérieux comme Cruz del Sur.

Décalage horaire

Petit conseil 
Si vous avez loué un véhicule, évitez de circuler dans les rues de la capitale aux horaires de pointe. Il y a généralement beaucoup de trafic entre 7 h 30 et 9 h 30 puis entre 16 h 30 et 19 h, à l’embauche et la débauche en semaine. Aussi, nous vous déconseillons de conduire de nuit, les routes sont rarement bien éclairées.

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente

Huayna Picchu : une randonnée à pic pour dominer le Machu Picchu

Le couvent de Santa Catalina : un havre de paix dans Arequipa

EN BREF :

Le couvent de Santa Catalina est une ville dans la ville, où tranquillité et sérénité règnent. Son architecture coloniale à base de sillar (pierre volcanique de la région) et ses couleurs éclatantes en font un lieu incontournable à visiter à Arequipa, voire même au Pérou.

Puno : une étape en altitude à la découverte du Pérou

EN BREF :

Si vous avez décidé de venir au Pérou en début d’année, essayez de faire coïncider votre itinéraire avec la fête de la Candelaria à Puno, une des festivités les plus importantes au Pérou. Un mélange incroyable de religion, art et folklore. La ville de Puno a moins d’intérêt le reste de l’année mais c’est la ville-étape avant de partir à la découverte du lac Titicaca.

Puerto Maldonado : à la découverte de l'Amazonie péruvienne

EN BREF :

Puerto Maldonado est la ville-étape pour ceux qui souhaitent découvrir la réserve de Tambopata, une des plus belles réserves de la jungle péruvienne. Située à 1 h en avion et 10 h en bus de Cuzco, c’est l’endroit idéal pour une étape en Amazonie à la fin de votre séjour.

Porte du Soleil : comment s'y rendre pour observer le Machu Picchu ?

EN BREF :

Si vous faites le trek du chemin de l’Inca (Inca Trail), vous accéderez au Machu Picchu tôt le matin par la Porte du Soleil. Et pour les autres, c’est l’alternative au Huayna Picchu et à la Montaña pour admirer le Machu Picchu en prenant de la hauteur. Un spectacle inoubliable. Aucun supplément pour l’instant pour accéder à la Porte du Soleil, mais cela pourrait changer dans les prochains mois, donc il faut en profiter !

Paracas : à la découverte d'une culture différente

EN BREF :

Pour les voyageurs n’allant pas directement à Arequipa, Paracas est la 1e étape après l’arrivée à Lima. En plus de ses célèbres îles Ballestas et de la réserve de Paracas, se trouve non loin d’ici la lagune Morón, une oasis encore préservée et beaucoup moins touristique que Huacachina. Trois bonnes raisons de s’intéresser à cette ville côtière.

Pachacamac : un site archéologique riche en découvertes

EN BREF :

Pachacamac est l’un des principaux sites archéologiques proches de Lima. En début de séjour, pour une mise en bouche avant de monter vers les Andes, ou en fin de séjour pour les amoureux d’archéologie, Pachacamac vaut le détour. Mention spéciale pour son musée très bien conçu et restauré en 2016 par le ministère de la Culture péruvien.

La montagne Machu Picchu : grimpez plus haut que les Incas

EN BREF :

Moins célèbre que le Huayna Picchu, la Montaña est pourtant une excellente option pour prendre de la hauteur et admirer le Machu Picchu. La marche est un peu plus difficile mais le chemin est moins fréquenté. Et la vue du sommet ? Magnifique ! 

La montagne aux 7 couleurs : un trésor naturel qui se mérite !

EN BREF :

La visite de ces montagnes multicolores est très prisée depuis quelques années grâce à l’amélioration des routes pour y accéder. Prise d’assaut depuis 2 ans, Vinicunca est devenue très (trop) touristique. Une préférence donc pour Palcoyo avec un paysage aussi spectaculaire mais beaucoup moins de monde.

Miraflores : laissez-vous tenter !

EN BREF :

Miraflores fait partie des quartiers riches de la capitale. Et il ne manque pas d’attraits : restaurants classés, musées, bord de mer, shopping… Peut-être moins pittoresque que le centre historique, mais vous ne risquez pas de vous ennuyer à Miraflores.

Máncora : une étape farniente sur les plus belles plages du Pérou

EN BREF :

Máncora est un des rares lieux au Pérou où le touriste local se mélange avec le touriste étranger. En effet, les Liméniens des beaux quartiers apprécient ses plages et son ciel bleu toute l’année alors que les touristes étrangers apprécient d’y passer quelques temps en fin de séjour. Un conseil si vous avez passé l’âge de danser jusqu’à 5 heures du matin : privilégiez des plages plus calmes comme Punta Sal ou Vichayito. 

Lima : capitale reflet d'une culture péruvienne en mouvement

EN BREF :

Comme toutes les mégalopoles, Lima peut effrayer au premier abord. C’est encore plus difficile si vous débarquez en juillet ou en août qui sont les pires mois de l’année au niveau climat dans la capitale. Passés ces obstacles, on découvre peu à peu ses nombreux attraits et on finit par aimer Lima. Et entre nous, comment ne pas apprécier la capitale gastronomique d’Amérique latine ?

Lignes de Nazca : vues du ciel ou les pieds sur terre ?

EN BREF :

Cela fait maintenant des décennies que des experts cherchent à comprendre le sens et l’origine des lignes de Nazca. Plusieurs théories sont envisageables, mais une chose est sûre : ces lignes sont fascinantes. Un conseil si vous en faites le survol le matin : prenez un petit déjeuner léger car ça peut remuer dans l’avion. 

La Laguna 69 : un incontournable de la cordillère Blanche

EN BREF :

En arrivant à Huaraz et ses 3 000 mètres, il est conseillé de s’acclimater progressivement à l’altitude avant de se lancer dans un trek de plusieurs jours. La Laguna 69 est l’option idéale pour se mettre en jambe dans un cadre magnifique.

Le lac Titicaca : un voyage inattendu sur les îles péruviennes

EN BREF :

Le lac Titicaca fait partie des incontournables à visiter au Pérou. Les paysages, les couleurs, les populations vivant sur les îles… tout est réuni pour faire de cet endroit un lieu magique. Mon conseil : évitez les îles Uros qui proposent un folklore artificiel et concentrez-vous sur les endroits plus authentiques comme Ticonata par exemple. 

Kuelap : une autre merveille au nord du Pérou

EN BREF :

Les autorités, conscientes du potentiel touristique incroyable de la région de Chachapoyas, ont inauguré en 2017 un téléphérique reliant le village de Nuevo Tingo au site de Kuélap. Pas étonnant que Kuélap soit mis à l’honneur, c’est réellement le site le plus impressionnant de cette région du Pérou.

Isla del Sol : une île culminante du lac Titicaca

EN BREF :

Les voyageurs ont souvent une meilleure perception du lac Titicaca côté bolivien. Une seule raison valable : les îles flottantes Uros sont devenues tellement touristiques qu’elles ont un peu terni l’image que l’on peut se faire du lac côté péruvien, qui n’a pourtant rien à envier à son voisin. Ceci étant dit, rien ne vous empêche quand même de traverser la frontière péruvienne et de vous rendre sur l’Isla del Sol pour visiter ce très bel endroit.

La Vallée sacrée des Incas : histoire, archéologie et paysages

EN BREF :

La Vallée sacrée fait partie des zones les plus visitées au Pérou. Située entre Cuzco et le Machu Picchu, c’est un paradis pour les passionnés d'archéologie. A l’image de Cuzco, on ressent vraiment le poids de l’histoire en sillonnant cette vallée qui porte bien son nom.  

Iquitos : ville perdue sur les rives du fleuve Amazone

EN BREF :

Iquitos est la ville la plus importante de l’Amazonie péruvienne. L’impossibilité de s’y rendre par voie terrestre isole la ville et lui donne un côté mystérieux. Avant de s’aventurer dans la jungle, un passage par Iquitos est une expérience vraiment dépaysante. 

"Huaraz : petite ville en plein milieu de la cordillère des Andes au Pérou"

EN BREF :On ne va pas se mentir, la ville de Huaraz n’a pas beaucoup d’intérêt. Par contre, c’est la capitale d’une des plus belles régions du pays : Ancash. C’est là que sont réunis les plus hautes montagnes du Pérou. Pour les amoureux de la marche, c’est donc l’endroit idéal pour se poser avant de s’aventurer sur les sommets péruviens.

La Huacachina : une découverte du désert péruvien

 

EN BREF :

Parmi toutes les beautés à voir au Pérou, la côte désertique a une place à part entière. Et si vous n’avez pas le temps de sillonner le désert de long en large, l’oasis Huacachina est un bon compromis : buggy sur les dunes, sandboard, coucher de soleil dans le désert, retour à l’oasis pour se rafraîchir dans la piscine de votre hôtel. Avouez qu’il y a pire comme programme. 

La forêt amazonienne : un paradis pour les amoureux de la nature

Incroyable, immense, inoubliable… les adjectifs ne manquent pas pour décrire la forêt amazonienne. Si vous n’avez pas la phobie des petites bestioles et que vous avez le temps de rajouter quelques jours à votre itinéraire, vous comprendrez pourquoi la jungle péruvienne est un lieu magique.

Cuzco : à la découverte d'un patrimoine extraordinaire

Même si je suis loin d’avoir tout vu, j’ai la chance d’avoir visité de nombreuses villes au fil de mes voyages. Et je trouve que peu d’entre elles ont autant de charme que Cuzco. A peine arrivé dans la capitale de l’Empire inca, on sent tout de suite le poids de l’histoire… pas étonnant que Cuzco signifie « nombril du monde » en quechua. Vraiment l’endroit idéal pour flâner et se perdre dans ses ruelles escarpées.

Cordillère des Andes : la beauté prend de la hauteur.

La cordillère des Andes, c’est la colonne vertébrale de l’Amérique du Sud. Sans elle, pas de sommets enneigés, pas de chutes d’eau, pas de montagnes aux 7 couleurs, pas de lagunes aux eaux turquoise… bref, si le Pérou regorge de beautés, la cordillère des Andes y a grandement participé.

Les Cités d'or : le bon souvenir d'enfance qui deviendra bientôt réalité

Sans le savoir, les auteurs des Mystérieuses Cités d’or ont largement contribué à l’imaginaire magique qui entoure le Pérou. Une sorte d’office du tourisme en mode dessin animé. Sans eux, je n’aurai peut-être jamais mis un pied dans ce pays… c’est votre cas également ? 

Choquequirao : le Berceau de l’Or du Pérou

Choquequirao est un peu le frère jumeau du Machu Picchu. Et comme souvent chez les jumeaux, l’un a tendance à faire de l’ombre à l’autre. Ce manque de reconnaissance se doit surtout à l’obligation de faire un trek de plusieurs jours pour y accéder. Et comme le projet de téléphérique est bloqué depuis des années, il faudra vous munir de bonnes chaussures si vous pensez partir à la découverte de cette merveille.

Chincha : au rythme de la culture afro-péruvienne

Le Pérou est plus connu pour ses traditions andines que pour ses influences africaines. Et pourtant, la population afro-péruvienne a largement contribué (musique, danse, gastronomie, sport…) à façonner le Pérou que l’on connaît actuellement. Rien de mieux qu’une visite à Chincha pour se plonger dans les origines de cette communauté.

Chan Chan ou les impressionnants vestiges d'une capitale pré-inca

Si vous avez la bonne idée de visiter la côte nord du Pérou, Chan Chan fera partie des sites à ne pas rater. On réalise en découvrant cette cité monumentale bâtie par la civilisation chimú que le Pérou n’a pas attendu l’apogée de l’Empire inca pour construire son histoire.

Caral : sur les traces de la civilisation la plus ancienne d'Amérique

Caral, la cité la plus ancienne d’Amérique, n’a pas le prestige du Machu Picchu. La principale raison est que son emplacement à 200 km au nord de Lima coïncide difficilement avec l’itinéraire des voyageurs. Pour les passionnés d’archéologie qui ont une journée de libre en fin de séjour, je conseille de louer une voiture afin de partir à la découverte de ce site impressionnant.

Chachapoyas : à la découverte d'une région et d'une civilisation

Difficile d’établir un classement des régions préférées dans un pays où la beauté est partout. Mais je dois reconnaître que Chachapoyas et ses environs font partie de mes coups de cœur. Paysages, archéologie, gastronomie, chutes d’eau, climat… la région Amazonas est un condensé de ce qui se fait de mieux au Pérou. A découvrir rapidement avant que le tourisme de masse investisse les lieux.

Canyon de Colca : par quel bout commencer ?

« Nous n’irons pas dans le Colca car nous ne sommes pas de grands marcheurs ». De nombreux voyageurs font l’impasse sur cette région en pensant « Colca veut forcément dire trek ». Mais non : la Croix du Condor, les bains thermaux, les petits villages, les sites comme Uyo Uyo et Chimpa… Surplomber le canyon est aussi une excellente façon de découvrir cette superbe région.

Ayacucho : la ville aux 37 églises

Moins connu que Cuzco et Arequipa, Ayacucho n’a pourtant pas grand chose à envier à ces villes. La capitale de la province de Huamanga est une sorte de mini-Cuzco mais avec beaucoup moins de touristes. Encore marquée par l’époque du terrorisme très présent dans cette région, Ayacucho vaut vraiment le détour. Et si vous appréciez l’artisanat péruvien, vous tomberez amoureux des célèbres « retablos ayacuchanos ».

Arequipa, à la découverte d'une des plus belles villes du Pérou

Les habitants d’Arequipa ont la réputation de tellement aimer leur ville que cela frôle souvent le chauvinisme. Étant tombé sous le charme de la Ville Blanche dès ma première visite, je leur pardonne aisément cet excès. Le centre historique, la lumière, les volcans aux alentours… l’histoire et la beauté sont les fondements même de cette ville.

Tout ce qu'il faut savoir de l'Amazonie péruvienne

Les Andes restent la destination privilégiée des touristes étrangers au Pérou, mais si vous avez le temps de découvrir la jungle péruvienne, n’hésitez pas une seconde. La richesse et l’immensité de l’Amazonie sont incroyables. Rien de mieux pour se rappeler que devant Dame Nature, nous sommes minuscules. 

Le chemin de l’Inca ou Inca Trail : une rando à couper le souffle

Tous les chemins ne mènent... pas au chemin de l’Inca. Si vous vous lancez dans l’aventure, privilégiez la version longue (la courte n’est pas réellement un trek) et réservez longtemps à l’avance. Nos amis nord-américains raffolent de ce trek et les places partent très vite. 

Les montagnes du Pérou : à la dédouverte des sommets andins !

EN BREF :

Entre la côte péruvienne et la jungle se dresse la cordillère des Andes avec d’impressionnantes chaînes de montagnes. Au Pérou, on prend vite de la hauteur. Par exemple, en partant de Lima au niveau de la mer, on se retrouve après 3 h 30 de route à Ticlio et ses 4 818 mètres d’altitude.

Musée Larco : promesse d'un voyage culturel à travers les civilisations pré-incas

EN BREF :

Avec une collection d’environ 45 000 pièces, le musée Larco rend hommage au savoir-faire et au génie des civilisations pré-Incas. Situé dans une magnifique hacienda appartenant encore à la famille Larco, il a la particularité d’ouvrir également les portes de sa réserve où des milliers de pièces sont soigneusement conservées.

Quelles sont les constructions religieuses immanquables au Pérou ?

EN BREF :

Qu’elles soient préhispaniques ou coloniales, le Pérou regorge de constructions religieuses. Vous allez voir, il y en a beaucoup à découvrir, comme par exemple l’église Naupa, une grotte que les Incas utilisaient comme lieu sacré. Située non loin d'Ollantaytambo, n’hésitez pas à demander à votre chauffeur privé de vous y accompagner. Cet endroit possède une intense énergie spirituelle !

Quelles sont les villes incontournables du Pérou ?

EN BREF :

L’exode rural et le manque d’action des gouvernants font que de nombreuses villes au Pérou ont grandi de façon anarchique. Les villes de la côte par exemple ne sont pas inoubliables et c’est surtout pour la nature et l'archéologie aux alentours que l’on se déplace. Ceci étant dit, il y a encore des villes, comme dans les Andes par exemple, qui valent le détour.

Machu Picchu : une des sept nouvelles merveilles du monde

Route du Soleil au Pérou : ne rien manquer entre Puno et Cusco

EN BREF :
La première fois que j’ai découvert la Route du Soleil entre Puno et Cuzco, j’étais tellement subjugué par les paysages qui défilaient devant mes yeux que je réveillais régulièrement l’ami qui dormait à côté de moi. Somnoler devant un tel spectacle, cela frôle l'indécence. Privilégiez le bus touristique ou la voiture de location pour faire des arrêts et visiter les sites à voir en chemin.

Le train des nuages : de Lima sur la côte pacifique à Huancayo cachée sur les hauts-plateaux andins.

EN BREF :

Reliant Lima à Huancayo à travers les Andes centrales, le train des nuages est le train le plus haut d’Amérique du Sud. Une expérience à ne pas rater si vous êtes ferrovipathe. Sachant qu’il n’y a qu’une douzaine d’allers-retours par an, il est préférable de réserver vos billets à l’avance.

PeruRail : un petit train sur le chemin du royaume inca

EN BREF :

PeruRail est la principale compagnie ferroviaire au Pérou. Elle se concentre sur des trains touristiques de luxe. L'Orient-Express version andine propose des tarifs élevés. Afin de vous faire faire des économies, nous avons négocié environ 15 % de réduction avec eux.

Comment se déplacer à Lima en Metropolitano ?

EN BREF :

Et non, le Metropolitano n’est pas un métro mais un bus. Un des rares transports publics à Lima qui bénéficient de ses propres voies pour éviter le trafic chaotique de la capitale. Peut-être moins dépaysant que les bus colorés des cartes postales mais nettement plus sûr et respectueux de l’environnement.

Inca Rail : que dois-je savoir avant d'acheter mes billets ?

EN BREF :

Inca Rail est une des deux compagnies avec PeruRail à proposer des trains vers Aguas Calientes, le point de départ vers le Machu Picchu. Les prix comparés à la distance parcourue sont très élevés mais les deux compagnies l’ont bien compris : quand on aime (le Machu Picchu), on ne compte pas.

Bolivie : que puis-je voir à proximité du Pérou ?

Chez ToutPérou, on ne dit jamais de mal du voisin. Ne comptez donc pas sur moi pour dénigrer la Bolivie. Nous allons même plus loin en proposant nos services de chauffeurs de confiance aux voyageurs ayant décidé de traverser la frontière pour admirer les beautés boliviennes.

Bus au Pérou : une bonne option pour optimiser son temps et son budget

Tous les pays n’ont pas la chance d’avoir le réseau ferroviaire de la France. Se déplacer en bus est donc une excellente alternative pour vos déplacements au Pérou. Vous serez d’ailleurs étonné par le confort proposé avec des sièges qui vous donneront l’impression d’avoir été surclassé en avion. Par contre, toutes les compagnies ne se valent pas, donc n’hésitez pas à dépenser un peu plus pour voyager en toute sécurité.

Voyager en avion au Pérou au meilleur prix

Visiter le Pérou sans prendre l’avion dans le pays, c’est possible, mais il faut avoir du temps devant soi. La plupart des voyageurs prennent au moins un vol domestique et la facture peut être salée si on prend ces billets au dernier moment ou depuis son pays d’origine. Voici nos conseils pour faire des économies, le must étant bien sûr de passer par nous. Prêt pour le décollage ?

Qu'est-ce que le boleto turístico et comment fonctionne-t-il ?

Sommes-nous obligés d’acheter le « boleto turístico » pour visiter la Vallée sacrée ? Cette question revient souvent en briefing. La réponse est oui, vous aurez besoin du fameux boleto pour profiter des beautés de Cuzco et des alentours. Avec tout de même des subtilités entre le boleto général et les partiels. Petit tour d’horizon pour être incollable sur le sujet.

Sélection des 10 meilleurs treks du pérou

EN BREF :

Le Pérou propose une variété de treks incroyable. Tous les niveaux de difficulté et de budgets sont disponibles. Aucun doute, le Pérou est un paradis pour les marcheurs. Sachant qu’il faut compter 4 jours pour faire un trek digne de ce nom, si vous voulez avoir du temps pour faire tout le reste du programme, prévoyez au moins 18 jours sur place.

Surf au Pérou : un véritable paradis de la vague !

EN BREF :

Le surf n’est pas forcément la première chose qui vient à l’esprit quand on pense au Pérou. Et pourtant, avec 2 250 km de côte et de nombreux spots réputés, le Pérou est un paradis pour les surfeurs. C’est même un des rares sports où le Pérou remportent des compétitions internationales. En 2019, la Péruvienne Sofía Mulánovich remportait le championnat du monde au Japon.

La laine d'alpaca : tout savoir sur le cachemire péruvien

EN BREF :
Un ami péruvien m’a dit un jour en me voyant arborer un pull-over en « baby alpaca » (le top du top) si ce n’était pas plutôt du « maybe alpaca ». Cela m’a fait bien rire. Cette boutade prouve que les arnaques sont fréquentes. En lisant cet article, vous serez incollable sur la laine des Incas.

Des fêtes régionales hautes en couleurs au Pérou

A une époque où la mondialisation voudrait nous imposer un mode de vie unique, il est vraiment rassurant d’observer ces fêtes typiques où la musique, les costumes et les danses nous plongent dans le Pérou traditionnel. Il ne s’agit pas d’un folklore pour faire plaisir aux touristes mais réellement une tradition fortement ancrée dans les Andes.

Animaux du Pérou : à la rencontre des espèces natives

Le mot diversité prend tout son sens au Pérou. Paysages, population, gastronomie… tous les domaines sont concernés par une richesse et une variété que l’on retrouve dans peu de pays. Et les animaux ne font pas exception à la règle. Pas étonnant que l’on retrouve un grand nombre d’animaux en tous genres dans l’iconographie andine. En dehors des classiques comme le lama, le condor ou le cochon d’Inde, vous pourrez observer une grande variété d’animaux lors de votre voyage au Pérou.

L'alpaca : dans l'ombre du lama

Alpaga, lama, vigogne, guanaco… ils se ressemblent tous mais chacun a pourtant des caractéristiques bien précises. L’alpaga est un animal sacré au Pérou. Voici quelques conseils pour le reconnaître en un coup d’œil.

Tout savoir sur le lomo saltado

EN BREF :Le Pérou n’est pas un gros consommateur de viande comme l’Argentine. Mais il y a tout de même un plat classique de la gastronomie péruvienne à base de bœuf : le lomo saltado. D’inspiration asiatique avec une préparation dans un wok, il est accompagné d’oignons, tomates et de frites (faites maison évidemment avec de vraies bonnes gastronomie peruvienne péruviennes). Un vrai délice !

Tout savoir sur l'ají de gallina

EN BREF : L’ají de gallina fait partie des classiques de la cuisine péruvienne. Préparé avec du poulet et du piment jaune, il s’accompagne de pommes de terre et de riz. Son origine proviendrait des esclaves afro-péruviens qui ont inventé ce plat en utilisant les restes que leurs maîtres n’utilisaient pas. Encore une preuve que la gastronomie péruvienne est le résultat d’une fusion réussie.

La pomme de terre au Pérou : un véritable patrimoine andin

EN BREF :

Si l’on mange si bien au Pérou, la qualité de la pomme de terre joue un grand rôle. Papa a la huancaina, papa rellena, causa… c’est la base de nombreux plats typiques péruviens. Les chefs l’ont bien compris et remettent au goût du jour des pommes de terre oubliées.

Le pisco sour : la boisson nationale du Pérou

Le pisco sour est le cocktail typique du Pérou et les touristes en raffolent. Alors que les Péruviens en boivent pour les grandes occasions, les touristes l’adoptent rapidement. A consommer avec modération tout de même en se méfiant de l’altitude. Cela tombe bien, le meilleur pisco sour se boit à Lima.

Papa a la huancaina : origines et recette de ce plat typique du Pérou

EN BREF :

Cette délicieuse entrée est un classique de la cuisine péruvienne. Bien que le principal aliment de la sauce soit un piment jaune (ají amarillo), je vous rassure, les graines sont retirées, donc vous ne cracherez pas du feu après l’avoir goûté.

Marché au Pérou : un festival de couleurs et de saveurs !

EN BREF :

Les marchés au Pérou sont le lieu idéal pour se mélanger avec la population locale. Rien de mieux qu’un jus de fruits frais pour bien commencer la visite avant de découvrir des étalages de fruits, de légumes, d’épices, de fleurs… Dépaysement garanti !

Inca Kola : le soda national du Pérou

EN BREF :

Chaque pays possède son soda national et au Pérou, il s’agit de l’Inca Kola. Les Péruviens d’un certain âge se rappellent qu’à la base, cette boisson avait un goût de verveine prononcé. La recette a dû évoluer et aujourd’hui le goût et la couleur sont totalement artificiels. Les curieux doivent tout de même y goûter mais pas forcément l’adopter.

La gastronomie péruvienne : un paradis pour les papilles

EN BREF :

Pendant des décennies, les Péruviens se sont régalés sans savoir que leur pays détenait une gastronomie incroyable. Le célèbre chef péruvien Gastón Acurio leur a ouvert les yeux en exportant ces saveurs à l’étranger avec un succès immédiat. Depuis, la cuisine péruvienne rivalise sans complexe avec la japonaise, la française ou l’italienne. C’est le résultat d’une équation sans faille : qualité des produits, fusion réussie des différentes influences (pré-hispanique, asiatique, africaine, européenne), le savoir-faire sans oublier la passion commune pour bien manger.

Les fruits au Pérou : un voyage savoureux

Ne cherchez pas de jus de fruits en bouteille au Pérou, vous n’en trouverez pas. Il faut dire que ce pays bénéficie d’une variété et d’une qualité de fruits exceptionnelles. Et à des prix très raisonnables pour un touriste. Le célèbre slogan « Mangez cinq fruits et légumes par jour » vous paraissait impossible en France ? Au Pérou, vous n’aurez aucun mal à l’atteindre.

Tout savoir sur l'emoliente au Pérou

Les vendeurs d’emoliente perpétuent la tradition de la médecine à base de plantes très présente chez les anciens Péruviens. Toujours fascinant de voir au coin de la rue les passants en train de boire leur breuvage et de croquer dans un « pan con palta » (pain rempli d’avocat). Voici un commerce de rue qu’il faut protéger. 

Les secrets de la feuille de coca

La feuille de coca n’est pas une drogue mais une plante sacrée pour les anciens Péruviens. Ils l’utilisaient et l’utilisent encore aujourd’hui notamment pour résister à la fatigue et à la faim. De nos jours, les touristes l’apprécient pour lutter contre le mal d’altitude. Attention toutefois à ne pas en ramener chez vous. Vous risquez au mieux de vous faire tirer les oreilles par le douanier, au pire une belle amende.

Tout savoir sur le change au Pérou

Une règle de base : les Péruviens s’intéressent plus à vos euros ou dollars canadiens que vous à leurs soles.
Conclusion : mieux vaut changer vos devises au Pérou (à l’exception de l’aéroport) au lieu d’anticiper et de le faire dans vos pays de résidence. Vous ferez une bonne affaire ! 

L'histoire du ceviche et les secrets de sa recette !

Le ceviche est au Pérou ce que le bœuf bourguignon à la France : le plat emblème du pays. Fraîcheur, finesse, intensité… on passe par tous les états quand on goûte au ceviche péruvien. Et c’est une des raisons pour lesquelles on tombe amoureux du Pérou.

Ce qu'il faut connaître des banques au Pérou pour bien utiliser votre carte bancaire

Les banques veillent sur notre argent, c’est bien connu. Elles ont tout de même besoin de nous taxer dès que possible pour mener à bien leur mission. Le troque se faisant de plus en plus rare, les banques péruviennes ne font pas exception à la règle. Avec ces conseils, vous éviterez de vous faire pigeonner à chaque fois que vous sortirez votre carte bleue.

L'authenticité d'une nuit chez l'habitant

EN BREF :

Le risque avec la nuit chez l’habitant est de tomber dans le cliché avec des familles forçant le trait pour faire plaisir à leurs hôtes. Que ce soit dans le Colca, au lac Titicaca ou dans la Vallée sacrée, nous demandons à nos partenaires d’être eux-mêmes, tout simplement. Et cela marche ! Nos voyageurs repartent ravis et cette expérience est souvent un des meilleurs souvenirs de leur séjour au Pérou.